Follow:
Around the World, Maroc

Voyager au Maroc : les bases pour un séjour réussi

On me demande souvent des conseils de voyage au Maroc, mon pays d’origine, que je connais assez bien puisque je suis née à Marrakech, que j’y ai vécu jusqu’à mes 18 ans et que j’y retourne plusieurs fois par an étant donné que mes parents y résident encore. J’ai donc souvent l’occasion de dresser des petits guides de voyages pour mes amis, qui souhaitent visiter au mieux le Maroc, en évitant les pièges et en traversant les plus belles régions. Et puis, je me suis dit : pourquoi ne pas proposer des articles sur le sujet à mes lecteurs ? Cela prendra la forme d’une suite de plusieurs articles, ayant pour titre “Voyager au Maroc”, qui proposeront à chaque fois des voyages adaptés à la saison et seront tour à tour orientés autour de plusieurs thèmes. Le premier article que je vous propose est une entrée en matière, sorte d’introduction, avec des réflexions et des conseils généraux.

[ Randonnée Tizi N’Oucheg par Mohamed Ben Osmane, sur Flickr ]

Vous n’êtes pas sans le savoir : le Maroc est une destination prisée des vacanciers français et européens. Et pour cause, le Maroc propose du soleil et une bonne dose de dépaysement, le tout à 3 heures d’avion depuis Paris et des vols low-cost à des prix très intéressants depuis de nombreux aéroports français et européens. Sans oublier le fait que les Marocains sont francophones et d’une hospitalité légendaire ! Les aéroports marocains les mieux connectés par voie aérienne sont ceux de Marrakech, Agadir et Casablanca, mais depuis quelques années, les liaisons se sont mises à concerner des destinations comme Fès, Oujda, Tanger, Nador, Rabat, et même Ouarzazate et Essaouira.

Nombreuses sont les compagnies aériennes à rallier le Maroc à partir de la France et de la Belgique. Pour ma part, je suis une aficionado de la filiale low-cost d’Air France-KLM, Transavia, qui proposent depuis plusieurs aéroports français (Paris, Nantes, Strasbourg, Lyon, etc…) des vols vers le Maroc, en particulier Marrakech, à des prix intéressants pour un service de qualité (peu de retard, vol agréable…). Je voyage également fréquemment sur Easyjet, très bonne compagnie également. Vous pouvez également opter pour les vols de la Royal Air Maroc qui se passent généralement sans trop d’heurts mais il arrive tout de même qu’il y ait des retards voire des surbookings (je vous conseille d’arrivée à l’aéroport très en avance pour votre vol retour depuis le Maroc). D’autres compagnies : Ryanair ; Air Arabia Maroc depuis Montpellier, Lyon et Toulouse vers Casablanca ; Jetairfly.

huile démaquillante completely nuts

D’abord, j’aimerais rassurer les plus craintives et craintifs. Le Maroc demeure une destination sure ! Le royaume est un pays stable, qui a jusqu’ici été peu affecté les événements dramatiques qu’ont connus d’autres destinations touristiques du monde musulman comme la Tunisie. Pour parler en termes concrets, le Maroc a récemment été sujet à moins d’attaques terroristes que la France ! Au-delà de cet aspect, quelques précautions peuvent s’imposer. Pour celles qui voyagent en solitaire (ou entre filles), mieux vaut éviter certaines régions conservatrices, reculées ou moins habituées aux touristes (comme par exemple le nord du pays, le Rif). Les marocains demeurent des machos au sang chaud qui importunent fréquemment les touristes vêtues à l’occidental et il vous faudra de temps à autre vous forcer à prendre les choses avec indifférence de manière à ne pas gâcher votre séjour. Mais sachez que dès lors que vous serez accompagné d’au moins un homme, le problème se posera dans des proportions moindres. Comme en de nombreux endroits du monde, il est également recommandé d’éviter certains quartiers populaires une fois la nuit tombée, ou en tous cas éviter d’exhiber avec ostentation ses bijoux et sacs de luxe. Bref, rien de plus que ce que dicte le bon sens ! Mais sachez qu’il est extrêmement rare que dans le cas d’un voyage au Maroc, ces désagréments prennent le pas sur le plaisir de découvrir le pays. Si Marrakech a été classé cette année destination n°1 Tripadvisor, cela prouve qu’il s’agit d’une ville qui exerce par son atmosphère unique une réelle fascination sur ceux qui ont l’opportunité de la découvrir.

[ Place Jemaa El Fna par Jano Silva, sur Flickr ]

Quand aller au Maroc ? De manière générale, les plus sensibles à la chaleur éviteront les mois d’été, en particulier les mois de juillet et août, qui peuvent être incroyablement chauds. Les vagues de chaleur peuvent intervenir dès juin et se prolonger en septembre. L’été, il n’est pas rare que l’intérieur du pays connaisse des pointes de chaleur à 48°C. Vous êtes prévenues ! En cette période, mieux vaut faire comme les Marocains eux-mêmes et fuir vers la côte, où l’air est généralement plus respirable, ou vers l’extrême nord du pays (mais attention, certaines régions sont prises d’assaut par les locaux). Le nord et le centre du pays peuvent quant à eux connaître des précipitations abondantes en fin automne et au début de l’hiver, mais celles-ci interviennent généralement par intermittence (il est assez rare d’observer 10 jours de pluie en continu). Vous l’aurez compris, la saison idéale est le printemps. C’est d’ailleurs la haute saison. Mais dans l’ensemble, tout le pays est agréable à visiter durant toute l’année à l’exception des deux mois estivaux qui peuvent être éprouvants dans certaines régions (j’en parlerai dans mon article suivant). Petite réserve à l’attention des amateurs de randonnées et de tourisme de montagne : il peut faire très froid dans les vallées de l’Atlas en hiver et les routes peuvent épisodiquement être bloquées par les chutes de neige (oui oui, au Maroc !). Quelles régions visiter pour quel type de tourisme ?

Pour le tourisme balnéaire, la destination classique est Agadir, qui offre une belle plage de sable fin de 9 km et une eau chaude, à la différence de la plupart des plages de l’Atlantique où les courants sont plutôt froids. Agadir abrite une grande quantité de clubs et d’hôtels de toutes gammes et peut servir de base à la découverte d’un arrière-pays riche, composé de Taroudant et sa vieille ville, de palmeraies dépaysantes comme celle de Tiout, des montagnes de l’Anti-Atlas et du Haut-Atlas, ou encore des pittoresques plages du pays Aït Ba’amran (Sidi Ifni, Mirleft). D’autres stations existent comme Saïdia, à l’extrémité nord-est du pays, Al Hoceima et ses environs (qui comptent de très belles criques sauvages), la côte tétouanaise, plus haut de gamme, sur laquelle se ruent les locaux au plus fort de l’été, ou sur la côte atlantique les charmantes lagunes de Moulay Bousselham et Oualidia.

[ Legzira Beach par Giri Prakash, sur Flickr ]

Pour le tourisme culturel, les possibilités sont plus nombreuses encore. Le royaume compte quatre cités impériales, jadis capitales des sultans marocains : Fès, Marrakech, Rabat et Meknès. Ces villes sont composées d’une ville moderne et d’une ville ancienne appelée médina (littéralement « ville » en arabe), ceinte de remparts, composé de dédales de ruelles, de souks et de boutiques d’artisans organisées par quartier. L’atmosphère en médina est absolument unique ! Ces médinas abritent des demeures appelées riads, qui sont organisées autour de patios centraux. La tranquillité à l’intérieur tranche avec l’animation diurne et nocturne des ruelles environnantes. Etre hébergé en riad est le moyen idéal pour expérimenter un peu du mode de vie d’antan des citadins marocains. Il existe des médinas ailleurs que dans les cités impériales, qui sont, par ordre d’intérêt, celles d’Essaouira, Chefchaouen, Tétouan, Tanger, Asilah, Taroudant, Oujda, Tiznit, Taza, Casablanca ou encore Safi. Néanmoins, les plus grandes et celles qui recèlent du plus grand nombre d’attractions touristiques sont indéniablement les vieilles de Fès et de Marrakech. Si vous optez pour l’hébergement en médina, n’hésitez toutefois pas à la quitter au moins une fois, pour visiter les environs de la ville ou la ville moderne et adopter une perspective un peu différente ! Hors des villes, il existe aussi des attractions culturelles rurales au Maroc, à ne pas sous-estimer : les sites archéologiques antiques, le plus connu et le mieux entretenu étant celui de Volubilis (aisément accessible depuis Fès et Meknès), les sites d’époque médiévale (Aghmat près de Marrakech par exemple), et surtout les pittoresques villages berbères.

[ La Tannerie Chouara par Olivier Faugeras, sur Flickr ]

Pour le tourisme rural, les possibilités sont pour ainsi dire illimitées ! Pour des raisons de commodité, vous voudrez certainement combiner la découverte du Maroc rural et celle d’au moins une ville. Ça tombe bien ! La plupart des villes intéressantes sont situées à moins de cinquante kilomètres des premiers contreforts de montagne. La montagne capture en effet une partie de l’âme et de l’identité marocaine. Elle est habitée par les Berbères, dont les villages de terre sont accrochés à flanc de montagne. L’Atlas est propice aussi bien à de l’alpinisme de haut niveau qu’à de bucoliques escapades d’une journée en famille. Il serait difficile, et un peu arbitraire, de ne retenir que quelques sites. Les cascades d’Ouzoud, les forêts de cèdres des environs d’Azrou, les vallées d’Aït Bouguemez et de la Tassaout, les décors lunaires des environs d’Imilchil ou encore les greniers fortifiés des villages de l’Anti-Atlas sont autant de lieux uniques et parfaitement inoubliables ! Le tourisme saharien est lui aussi à la portée de tous. Dans le sud-est du Maroc, du côté de Ouarzazate et d’Errachidia, des ksours, sortes de citadelles en pisé, ont été réaménagés en gites et en maisons d’hôte, offrant une expérience très différente de celle d’un riad en ville. Il existe de nombreuses oasis, depuis la superbe Figuig, réputée la plus proche du continent européen, à Smara en passant par les jardins des vallées du Drâa et du Tafilalet.

A bridge over untroubled water ![ A bridge over untroubled water ! par John Willis, sur Flickr ]

C’est à peu près tout pour ce rapide tour d’horizon des potentialités touristiques du Maroc ! Il sera prochainement complété par des suggestions d’itinéraires et de logements ainsi que par quelques propositions pour celles qui désireraient se rendre au Maroc dès cet été.

Et vous, avez-vous déjà visité le Maroc ? Quelles sont les destinations au Maroc qui vous intéressent ?

N’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne :
http://sabrayal.com

Sabrayal

Vous pouvez suivre le blog sur :
Facebook ♡ Twitter ♡ Hellocoton ♡ Instagram ♡ Pinterest ♡ Google+ ♡

Partagez :
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Ariane18

    Ca donne envie 😉

    31 juillet 2015 at 7 h 44 min
    • Reply Mounia

      C’est le but de mon article ! 🙂

      1 août 2015 at 19 h 47 min

    Commentez cet article